25 juillet 2017

DÉSOLÉE POUR LES PHOTOS MANQUANTES

Classé(s) dans n'importe quoi

MUDD face de cartoon vieillissante DESSIN MUDD LAVOIEPar exemple, allez voir ma page portfoliogrrrrrr ! Je dois visiter chacun de mes billets à partir de décembre 2007 afin de télécharger mes photos et dessins directement dans WordPress au lieu de faire le lien avec Photobucket. Ça va prendre du temps, alors soyez patients. MERCI !

5 juillet 2017

Keith Haring, Pise, mon amie photographe, les serpents, la synchronicité, et un NOUVEAU DESSIN

Classé(s) dans créativité, dessins

Je suis une fan de reptiles.

Plus tôt cette année, j’avais l’intention de créer une immense peinture pour mon salon alors j’ai fait quelques esquisses d’un SERPENT se glissant entre roches et cactus.

Des mois plus tard, la toile de 122 x 122 cm pend sur le mur au-dessus de mon sofa : vierge, stérile, vide.

Mais maintenant que mon mojo est revenu, j’ai pensé qu’il serait bon de me pratiquer sur du papier avant de passer à la Grande Toile. La semaine dernière… mercredi… j’ai donc fait une nouvelle esquisse de SERPENT pour mon Projet Couloir.

*

Je suis aussi une fan de Keith Haring.

Lors d’un récent voyage en Italie, mon amie de longue date Sylvie Robert s’est rendue à Pise — question de voir la fameuse tour — où elle est tombée par hasard sur une murale de Haring créée en 1989. Elle a partagé cette photo sur Facebook… spécialement pour moi. 😎

Jeudi, Sylvie est venue souper chez moi
et m’a apporté CECI :

Quand j’ai vu le SERPENT sur l’aimant de Keith Haring, ma chair de poule a eu la chair de poule : incroyable synchronicité !

Bourrée de gratitude et boostée par l’énergie de Haring, j’ai créé le deuxième dessin pour mon Projet Couloir :

« SERPENT DANSANT »
Encre noire & crayons Prismacolor sur carton
24 x 19 cm

2 cadres remplis, 6 à venir.
C’est l’fun avoir du FUN.

J’VOUS AIME !

P.S. : Si jamais vous êtes à Pise, allez faire un tour au café/boutique où Sylvie a acheté mon aimant. Ils ont aussi une page Facebook.

 

28 juin 2017

la vie, c’est comme un cadre vide

Classé(s) dans créativité, dessins

Oui mes poussinots et poussinettes, la vie c’est comme un cadre vide.
Soit tu te contentes de l’image merdique qui vient avec le cadre,
soit tu le remplis avec ta propre création.

J’ai emménagé dans cet appartement en juillet 2013. Un moment donné en 2014, j’ai acheté 8 cadres chez Dollarama — 3 piastres chaque — pour décorer mon couloir. Jusqu’à hier, tous étaient demeurés vides sauf pour les images merdiques qui étaient incluses lors de l’achat. Mon couloir reflétait ma vie : Uniformité Fade.

Et voici qu’hier j’ai fait un petit pas vers l’éradication de la fadeur : j’ai rempli le premier cadre avec le premier d’une longue série de dessins que je compte créer maintenant que LE THRILL EST REVENU, BÉBÉ !

C’est donc 1 cadre rempli et 7 à venir.
Va-t’en pas loin, ça s’en vient !

27 juin 2017

Hope Gangloff, mes amies artistes, le tremblement essentiel, et mon lunch avec Kindle

La semaine dernière, grâce à mon amie Marta Szabo, j’ai *découvert* Hope Gangloff, une artiste peintre qui vit et travaille à New York City.

C’est le coup de foudre.

Dans le cadre de ma série « ART du jour » sur Facebook, je partage donc quelques-uns de ses tableaux et le style de Gangloff captive aussitôt l’attention de mon amie Nancy McBride.

Lorsque je publie la pièce suivante…

« Serious Snack »
Hope Gangloff — 2011
acrylique sur toile, 91 x 122 cm

… Nancy laisse un commentaire disant qu’elle aime beaucoup la manière dont Gangloff utilise des lignes au lieu des ombres pour créer l’effet de texture/profondeur.

Et c’est là qu’elle me met au défi de faire un dessin dans le même style… avec des lignes.

Ouf.

C’est que depuis la fin de 2014, quand mon Tremblement essentiel aux mains est devenu plus intense, j’ai quasiment abandonné le dessin. Je ne tremble pas tant que ça, mais juste assez pour me déranger. Avec, en plus, un problème de santé que je traine depuis 2011 — présentement guéri à 80%, YESSS —, je suppose qu’à travers tout ça j’avais perdu mon mojo.

Nancy brassait ma cage avec son défi.
Fatigant, ça.

Car j’étais bien, moi, là. Tranquille. Vautrée dans un confort paresseux. Consacrant mon temps à partager l’art des autres et à penser à dessiner sans jamais passer à l’action because ma « condition ».

Lâcher prise, qu’ils disent.

Au moment où j’allais refuser le défi,
Nancy publia son dessin.

Puis elle en publia un deuxième…

« Whimsical tedium » — Nancy McBride

… et c’est là que j’ai embarqué !

Je n’ai pas suivi le style « texture/profondeur avec des lignes ».
J’ai tout simplement dessiné.
ENFIN.

Nancy m’avait mise au défi à 12h30.
À 20h06, je publiais mon dessin :

« PHASE 1 »

MISSION ACCOMPLIE.

Hier, j’ai partagé le produit fini :

« Lunch avec mon ami Kindle »
Encre noire & crayons Prismacolor sur carton
24 x 19 cm

Demain, je vous montrerai ce que j’ai fait avec mon dessin. D’ici là, allez faire un tour chez mes amies artistes :

Marta Szabo — Authentic Writing
Nancy McBride — Portfolio

Merci Marta.
Merci Nancy.
J’VOUS AIME !