Archives pour la catégorie * en forme ou enfoirée *

28 août 2012

en forme ou enfoirée – semaine 2

Je suis à Montréal. J’y suis depuis jeudi passé. Ça ne me tente pas vraiment d’écrire, alors je serai brève.

(Pas d’inquiétude, je suis toujours crinquée à l’idée de me remettre en forme. C’est juste un drôle de retour vers mes anciennes racines. Mais très révélateur.)

  • Méditation — ça va de mieux en mieux.
  • Entraînement est ok — énergie est basse.
  • Consommation d’eau doit être plus élevée.
  • Internet est maintenant permis à partir de midi.
  • Dès mon retour chez moi, je m’informe pour un abonnement au gym !

C’est tout.
LOVE YOU 

RANGÉE DE BUILDINGS dessin MUDD LAVOIE

21 août 2012

ça fait mal donc c’est bon

BIENVENUE au MUDD GYM

MUDD GYM photo MUDD LAVOIE

Mon cubicule de logement a l’air de ça… et va continuer à avoir l’air de ça jusqu’à temps que je trouve le moyen de m’abonner à un gym. C’est mon tapis de yoga que vous voyez à gauche ; tant qu’à le dérouler et le rouler trois fois par jour, je me suis dit que j’étais aussi bien de le laisser en place, prêt pour passer à l’action.

Deux jours de challenge et voici que déjà, je récolte les avantages : douleur dans les épaules, douleur dans les mollets. Mes mollets sont les pires — j’aurais peut-être dû commencer par 10 minutes sur le mini-trampoline au lieu de 20. Mais maudit que c’est l’fun !

Très fière de mes matins. J’avais vraiment besoin du règlement INTERNET DÉFENDU afin d’arrêter de me lancer vérifier mes courriels et voir ce qui se passe sur Facebook dès mon réveil. Maintenant, avec les étirements, la respiration consciente et la méditation, mes matins ne me semblent plus aussi débiles. J’ai commencé à reprendre contact avec mon corps et mon âme — YES !

L’interdiction d’aller sur internet est plus difficile à prendre en après-midi. Quand arrive l’heure du lunch, ça me manque. Alors à partir de la semaine 2, je vais laisser tomber ce règlement — le but était de m’empêcher d’aller sur internet à partir de mon réveil et tout au long de l’avant-midi.

Méditation: Hier, j’ai duré 10 minutes. Aujourd’hui, 15 minutes. J’aime ça. Je devrais atteindre mon but de 20 minutes d’ici la fin de la semaine 1… et même avant.

Je ne vais pas faire un rapport à tous les jours, l’idée étant d’en faire un à tous les lundis. Mais de temps en temps, je vous donnerai des nouvelles quand même… pour ne pas me sentir seule dans mon trip.

J’VOUS AIME !

20 août 2012

en forme ou enfoirée – LE PLAN semaine 1

Je rentre dans l’beat. Je prends ça relax. Je ne veux pas me brûler. Je ne veux pas m’écoeurer. Je ne veux surtout pas me blesser.

P’tit train va loin…

TRAIN dessin MUDD LAVOIE

J’étais chez mon fils, hier, pour prendre soin de ses chiens pendant son absence. J’ai dormi là et, naturellement, me suis réveillée là ce matin. En temps normal, je n’aurais pas commencé le challenge aujourd’hui. Je l’aurais reporté parce que Quoi ?! Je ne peux pas commencer le challenge si je ne suis pas chez moi !

Des excuses.

En temps normal, je n’aurais pas commencé le challenge cette semaine. Jeudi, je m’en vais à Montréal rester chez un ami et m’occuper de son chat pendant que lui est en voyage. Je serai partie 8 jours, peut-être plus. J’aurais reporté le challenge, c’est certain, parce que Quoi ?! Je n’aurai pas mon mini-trampoline et mon tapis de yoga et mes poids et comment veux-tu que je m’entraîne ?

Des excuses.

Mon challenge est du genre « fais-ce-que-tu-peux-avec-ce-que-tu-as ». Quand je suis chez moi, j’utilise les quelques pièces d’équipement qui composent mon arsenal d’entraînement ; quand je suis ailleurs, je peux tout aussi bien sauter à la corde au lieu de sauter sur mon mini-trampoline, et je peux faire des sit-ups et des push-ups sur le plancher sans avoir besoin d’un tapis de yoga. Pour remplacer mon workout avec des poids, j’utilise une corde de résistance qui ne prend pas de place dans mon sac à dos, et je peux aussi augmenter le nombre de push-ups. Monter et descendre les escaliers, faire de la marche rapide, danser comme une possédée… il y a TOUJOURS moyen de s’entraîner.

Fini les excuses.

Je ne suis plus « en temps normal »,
je suis « en forme ou enfoirée ». 

SOLEIL JAUNE dessin MUDD LAVOIE

LE PLAN
semaine 1

(peut être modifié)

MATIN

  • réveil à 7h45
  • étirements (5 min.)
  • respiration consciente (5 min.)
  • méditation (20 min.)
  • petit-déjeuner — sans ordinateur, sans livre, sans lecture aucune / j’écoute de la musique et je suis consciente de manger (30 min.)
  • marche rapide à l’extérieur ; en cas de mauvais temps, danse disco à l’intérieur (15 min.)
  • écrire et/ou dessiner (3 hres)

MIDI

  • lunch — interdit d’ouvrir l’ordi / ouvrir un livre au hasard et lire les deux pages… ou plus, si ça me tente (60 min.)

APRÈS-MIDI

  • écrire et/ou dessiner (2 hres)
  • mini-trampoline (20 min.)
  • étirements
  • poids (détails sur routine à venir)
  • abdominaux (divers exercices)
  • push-ups
  • étirements
  • SORS DE LA MAISON — marche… rencontre du monde… amuse-toi !

SOIRÉE

  • souper — on ouvre l’ordi !
  • soirée sociale sur internet, publication de billets sur mes blogues, etc.
  • me coucher le plus tôt possible, de préférence avant minuit (je commence ça ce soir… car je me suis couchée à 4h30, ce matin — l’Oiseau de nuit que je suis aura besoin de discipline !)

NOTE

  • boire au moins 3 litres d’eau par jour
  • manger des fruits ou des noix ou une quelconque collation santé au milieu de la matinée et au milieu de l’après-midi (5 petits repas par jour au lieu de 3 gros repas)

Le challenge va durer jusqu’à la fin de l’année — 134 jours !

BANNIÈRE ROUGE JAUNE VERTE dessin MUDD LAVOIE

P.S. : J’ai décidé de relire les billets de Nicole Cody sur le GRATITUDE CHALLENGE. Lorsque j’étais dans le jus, je n’ai pas pris le temps de bien comprendre et assimiler le contenu de ses billets parce que j’étais trop occupée à faire le challenge à ma manière. Je reprends donc à partir du Jour 1 afin de me plonger dans la belle énergie de Nicole Cody.

20 août 2012

en forme ou enfoirée – le diagnostic (deuxième partie)

Mon challenge « en forme ou enfoirée » commence aujourd’hui.

Dans la première partie du diagnostic, j’ai parlé de mon physique. Dans la deuxième partie, je parle de tous les autres aspects de moi-même sur lesquels je vais travailler.

MENTAL

  • La dépression a occupé une grande partie de ma vie. Maintenant elle est partie pour de bon.
  • Entre les années 2000 et 2005, j’ai pris des antidépresseurs à différentes occasions mais depuis 2005, c’est fini. YES.
  • Ces dernières années, même sans la dépression, il y avait souvent des moments où j’étais down,  triste, découragée, craintive, anxieuse, accablée, stressée, etc, mais maintenant, grâce au GRATITUDE CHALLENGE, je sais comment me sortir rapidement de ces états d’âme. Dès qu’un sentiment négatif monte en moi, automatiquement je me dis VA PAS LÀ ! — ce qui me fait sourire — et à l’intérieur de cette fraction de seconde, je dois faire un choix : ou je m’enfonce dans ma mauvaise humeur et je deviens misérable, ou je me tourne rapidement vers des pensées emballantes et encourageantes, et la vie est belle. Plus ça va, plus c’est facile. Et plus la vie est belle !
  • Le GRATITUDE CHALLENGE a changé ma façon de voir les choses : maintenant, je focalise sur ce que j’ai — et sur ce que je veux — au lieu de focaliser sur ce que je n’ai pas.
  • Au cours du GRATITUDE CHALLENGE, j’ai acquis de la discipline et déjà, je vois une grande différence dans la manière dont fonctionne/focalise mon esprit/cerveau — je sens que c’est MOI qui LE contrôle et non LUI qui ME contrôle.
  • CE SUR QUOI JE VAIS TRAVAILLER durant le challenge : à développer les pouvoirs de mon mental. YES.

SPIRITUEL
(j’avais déjà les habitudes suivantes avant de faire le GRATITUDE CHALLENGE)

  • Le matin, à mon réveil, je dis merci pour la nouvelle journée et je demande à l’Univers de veiller sur ceux que j’aime et, bien sûr, de veiller sur moi aussi.
  • Plusieurs fois durant la journée, je m’arrête et dis merci pour toutes sortes de choses — la beauté est partout autour de moi, c’est facile d’être reconnaissante.
  • Le soir, avant de m’endormir, je dis merci pour la belle journée et je demande à l’Univers de veiller sur tous mes amours… et sur moi.

(nouvelle habitude à créer)

  • La méditation. J’ai tenté de méditer à PLUSIEURS reprises sans jamais persévérer. Cette fois-ci, ça va durer.

CRÉATIF

  • J’écris, mais pas assez.
  • Je dessine, mais pas assez.
  • J’ai des idées, mais je ne les développe pas.
  • Je commence des choses, mais je ne les finis pas.
  • Je n’ai pas de structure pour ma créativité.
  • Je ne suis pas claire sur mes priorités face à mes projets créatifs.

FINANCIER

  • Je gagne plus ou moins 13,000 $ par année.
  • J’ai une dette de 8,300 $ sur ma marge de crédit, à la banque.
  • Je paie toujours la balance sur ma carte de crédit — elle est à 0 $. YES.
  • Je paie toujours mon loyer et mes comptes (téléphone, chauffage/électricité, assurances, internet) à temps, à tous les mois. YES.
  • Conclusion, je n’ai pas de vie — HA ! Comme j’ai à peine les moyens de subsister, je ne fais pas de grosses sorties. Je ne vais pas énumérer ce que je n’ai pas ou ce que je ne peux pas faire, c’est évident. Tout ce que je veux, c’est que ma situation financière change pour le mieux. Vite.

à venir en fin de journée :
le plan pour la semaine 1 du challenge

RED YELLOW GREEN BANNER drawing by MUDD LAVOIE