Archives pour la catégorie grande purge

31 janvier 2011

FLASHBACK 2010 – première partie

(Mieux vaut tard que jamais, n’est-ce pas?)

FEET — PIEDS

JANVIER

J’ai écrit 20 billets sur ce blogue et 21 billets sur mon blogue anglo pour un grand total de 41 billets — j’étais possédée!

Fidèle à mon rituel annuel, j’ai pigé une rune: Ansuz — impressionnant à quel point elle s’est avérée juste. Attendez de voir celle que j’ai pigée pour 2011 — YESSSS!

Début fulgurant de mon Plan 12 coches. Je voulais du CHANGEMENT. Je voulais de l’ABONDANCE. Je voulais que 2010 soit la plus créative et la plus productive des années.

Comme de raison, mon plan était très bien élaboré et comportait des buts mensuels, des petits pas hebdomadaires, des rapports hebdomadaires, et un trophée mensuel pour récompenser l’atteinte des buts mensuels. Décidément, je suis une Grande Planificatrice.

J’ai marché en maudit, ce mois-là. Peut-être que c’était un moyen de me sauver de la maison pour faire de l’exercice… ou peut-être que c’était un moyen de me sauver du travail que j’étais sensée faire afin de me bâtir un avenir plus reluisant. Dans tous les cas, je suis sûre que c’était ce dont j’avais besoin de faire — ouais ouais ouais.

J’ai vu le film Avatar qui m’a inspiré le premier jet de Cameron… 😉

FÉVRIER

J’ai écrit 8 billets + 8 billets sur mon blogue anglo = total de 16 billets.

J’ai fait mes étirements à tous les jours — c’était mon premier but.

Mon deuxième but était de créer une page c’est moi plus intéressante. Un but que je n’ai atteint qu’en OCTOBRE… et la page n’est toujours pas complétée. Ça doit être mon penchant pour le suspense, ein?

J’ai fini par m’octroyer un demi-trophée après avoir trouvé toutes sortes d’excuses pour justifier mon manque d’action.

Le 27 février, j’ai écrit 20 pages dans mon journal. Le sujet : ce que je retiens de la pauvreté. Ce fut — et ça demeure à ce jour — un exercice révélateur qui a marqué un tournant dans ma vie.

MARS

J’ai écrit 4 billets + 4 billets sur mon blogue anglo = total de 8 billets.

Même si le fait d’éliminer mon barda est très feng shui et ouvre la voie à la Loi d’attraction, j’avoue que le travail physique qui consiste à vider mes espaces de rangement et promener mes vieux documents d’une boîte à une autre… d’une tablette à une autre… a souvent été une excuse pour ne pas faire ce que je devrais faire pour réaliser mes rêves — *soupir*.

Mais, le mois s’est terminé sur une note positive : je me suis débarrassée de mon costume de Pax le Clown Chantant qui trônait dans mon garde-robe ; symbole de pauvreté, il me rappelait sans cesse les heures passées dans le métro à chanter pour des cennes quand j’étais dans la cinquantaine — ouf.

Pax The Singing Clown a.k.a. Poverty Pax

Bye bye pauvreté — Allô RICHESSE!

(à suivre)

13 novembre 2010

L’ennui engendra Madame Pipi

J’aurais bien voulu vous épargner ces photos «AVANT» de ma salle de bains, sauf que vous auriez manqué ma période Frida Kahlo / Fernando Botero et cela aurait été dommage.

MADAME PIPI MUDD LAVOIE

En effet, il y a déjà beaucoup trop d’années de ça, j’ai peint Madame Pipi au cours d’une de mes nombreuses crises d’ennui. Les murs de la pièce étant déjà jaune banane, j’avais opté pour la combinaison *vert-jaune-rouge*, espérant ainsi donner à l’ensemble un look jamaïcain.

MADAME PIPI VANITY AND SINK - LA VANITE ET LE LAVABO DE MADAME PIPI

J’ai d’abord tiré des lignes au crayon pour dessiner des beaux carrés égaux. Ensuite, j’ai commencé à peinturer : un vert — saute le jaune —un rouge ; un vert — saute le jaune — un rouge. Et c’est durant cet exercice répétitif et méditatif que je suis éventuellement venue à créer, dans un élan tout à fait spontané, la grandiose Madame Pipi.

Malheureusement, ma période Kahlo/Botero n’a pas duré assez longtemps pour que je finisse mon chef-d’oeuvre. Après toutes ces années à endurer cette créature, j’ai enfin décidé de m’en débarrasser et de revenir à un décor plus Zen. De toute façon, que je déménage ou pas en juillet 2011, c’est évident que la pièce a besoin d’être exorcisée — qu’en pensez-vous?

D’autres photos à venir.
Let’s go, le changement!

13 novembre 2010

L’importance d’une récompense

Ça continue! Maintenant que la rénovation des portes et fenêtres est terminée, je dois rafraîchir ma salle de bains et créer mon Théâtre de l’Absurde / salle de jeux. Ce qui veut dire qu’une assez importante partie de mon logement est en chantier pour environ deux semaines, peut-être même trois. Et ça — je l’avoue — ça me dérange un peu beaucoup.

GETTING READY TO PAINT AND RENOVATE - PREPARATIFS POUR PEINTURE ET RENOVATIONS

Voici tout ce que j’ai acheté, dimanche dernier, alors que je passais la fin de semaine chez mon fils : nouveau dessus de comptoir pour la salle de bains ; plinthes pour la salle de bains et le Théâtre de l’Absurde / salle de jeux ; tout ce qu’il faut pour la peinture ; mini échafaud escabeau (pas du tout pour les travaux — il servira plutôt d’accessoire pour mon Théâtre de l’Absurde… je vous en reparle) ; et la récompense = un sapin.

Une fois rendue chez moi, lundi matin, il était clair que j’allais monter et décorer mon sapin le soir même…

XMAS DURING RENOVATIONS 2010 NOEL PENDANT LES RENOVATIONS

Et voilà!

Pourquoi avoir décoré 47 jours avant Noël? Parce qu’à la fin de chacune de mes journées de travail, je me récompense en m’emmitouflant dans mon gros fauteuil pour ensuite me laisser transporter dans le monde merveilleux de la magie de Noël.

Ah que la vie est belle!

11 novembre 2010

Rénovations = changement

J’ai commencé à jeter un coup d’oeil sur 2010 et je découvre à quel point mon désir de changement a été exaucé à plus d’une reprise. Même si je n’avais pas du tout pensé que ce changement se présenterait sous la forme de nouvelles fenêtres et d’une nouvelle porte-patio, c’est ce qui est arrivé récemment et je remercie l’Univers pour ce beau cadeau.

J’habite dans cette coop d’habitation depuis 1982. Oui, je sais, je veux m’en sortir au plus sacrant… je vous en ai d’ailleurs déjà parlé dans un billet. Sauf que pour le moment, et avec tout ce qui s’est passé au cours de l’année, je vis dans l’instant présent et je profite de l’abondance. Je dis *abondance* parce que notre coop a reçu une subvention de 19 113.47 $ de la Société canadienne d’hypothèques et de logement pour le remplacement des portes et fenêtres des 5 logements — ça représente un total de 7 fenêtres, 5 portes-patio, et 2 portes d’accès aux balcons du troisième étage.

Voici quelques photos qui vous donneront une idée de ce qui s’est passé dans mon p’tit monde entre le 25 octobre et le 4 novembre.

HOLE FOR HOME OFFICE WINDOW - TROU POUR FENETRE BUREAU A LA MAISON

Trou dans le mur — regard sur mon bureau à la maison.

NEW WINDOW IN HOME OFFICE - NOUVELLE FENETRE DANS BUREAU MAISON

Intérieur bureau — fenêtre attend d’être installée.

INSTALLING NEW WINDOW IN LIVING ROOM - INSTALLATION NOUVELLE FENETRE SALON

Ouvrier installe fenêtre salon.

WORKER INSTALLING NEW WINDOW IN THEATRE/PLAYROOM - OUVRIER INSTALLE NOUVELLE FENETRE DANS THEATRE / SALLE DE JEUX

Ouvrier installe fenêtre dans ce qui deviendra
mon Théâtre de l’Absurde / salle de jeux.

HOLE IN KITCHEN WALL FOR PATIO DOOR - TROU DANS MUR CUISINE POUR PORTE PATIO

Trou dans le mur de la cuisine en attendant la porte-patio.

WORKERS ON BREAK - OUVRIERS EN PAUSE

Ouvriers profitant d’une pause bien méritée.
Ils étaient 4 en tout… 4 beaux gars, en plus!

Ce billet est classé dans les catégories «grande purge» et «loi d’attraction» car les rénovations font partie de purger le vieux afin d’attirer le nouveau  — ça bouge en grand… YESSSSS!!!

Ne vous éloignez pas trop… je vais publier d’autres photos très bientôt. En effet, je commence à faire des changements dans ma salle de bains et dans ce qui était autrefois mon bureau ; cette pièce attend patiemment d’être transformée en Théâtre de l’Absurde / salle de jeux. Pis j’ai hâte en Saint-Citron-de-l’Apocalype-de-Saint-Mathieu!